Tel un céleri…

celeri-lumiere-crue2Pointe sèche, collages, retouche numérique // novembre 2016

Les feuilles tombent et la fatigue m’inonde. Mes pensées

S’évaporent, et tapissent le sol d’un lourd brouillard.

Mon souffle se transforme, la nuit devient la norme.

L’endurance s’efface, la douceur la remplace.

Bercée par le vent, blottie au creux de la terre,

Son nectar me nourrit, j’y sommeille tout l’hiver.